Boatngo, l'interlocuteur unique pour simplifier la gestion de l'entretien de votre bateau.

Boatngo

Les bonnes pratiques pour un entretien bateau éco-responsable

Depuis les dix dernières années, la sensibilisation au sujet du réchauffement climatique se fait de plus en plus forte.

Du fait de la pollution et de l’exploitation en masse des ressources naturelles sur Terre, les problématiques liées à l’écologie sont devenues des enjeux majeurs.

De plus en plus de pays mettent en place des restrictions afin d’influencer les différents gouvernements du monde et leurs citoyens à adopter un comportement plus respectueux de l’environnement. Le but étant de mieux prévenir la raréfaction des ressources telles que l’eau ou la terre fertile.

Dans le monde de la plaisance aussi, un comportement écologique devient de plus en plus nécessaire. Dans le cadre de l’entretien d’un bateau, la question est cruciale. Pour connaître tous les secrets sur l’entretien d’un bateau, cliquez ici

Au cours de cet article, nous nous focaliserons essentiellement sur l’entretien éco-responsable de bateau, un procédé qui gagne de plus en plus de terrain dans le monde de la plaisance. Dans cet article, nous verrons dans un premier temps les raisons d’entretenir son bateau de façon éco-responsable. Puis, nous aborderons les pratiques à adopter, et enfin les produits recommandés.

Table des matières

Pour quelles raisons l’entretien éco-responsable est-il préconisé ?

L’entretien éco-responsable est préconisé pour plusieurs raisons, principalement liées à la pollution de l’environnement marin (océan, mer, plage, corail…). C’est un milieu naturel très fragile et de plus en plus pollué par différentes activités marines laissant des déchets plastiques ou favorisant le déversement de produits toxiques. Tous contribuent à la destruction de la faune, de la flore et de la biodiversité.

Tout comme d’autres activités polluantes, avec les bateaux à moteur, la navigation de plaisance possède elle aussi sa part de responsabilité. Et ce n’est là que la partie émergée de l’iceberg, puisque le comportement des propriétaires de ces bateaux représente une plus forte menace. C’est lorsqu’il s’agit d’entretenir le bateau que les choses se compliquent ! Lorsqu’on procède à tous types d’entretiens tels qu’un carénage, antifouling ou nettoyage, certains des produits utilisés dans ces opérations sont très nocifs en raison de certains composants toxiques. Les produits sont particulièrement dangereux pour l’environnement marin lorsqu’ils s’y déversent, ce qui se produit inévitablement tôt ou tard.

On comprend donc pourquoi il est important de prendre conscience de notre impact, et faire attention à nos pratiques, notre comportement et aux produits qu’on utilise en tant que plaisancier. Respecter l’environnement, c’est aussi participer à la conservation de jolis paysages et mers dans lesquelles naviguer.

Quelles sont les bonnes pratiques à adopter ?

Ici on parle plutôt de petits trucs et astuces à connaître en tant que plaisancier pour adopter des pratiques économes et écologiques. Le but est de minimiser son propre impact sur l’environnement marin et agir pour une bonne cause en préservant la biodiversité.

Il est également nécessaire de partager ces informations de sorte à influencer les autres membres du cercle des plaisanciers. Les bonnes pratiques à adopter sont nombreuses mais elles se regroupent sous deux catégories qui sont les bonnes pratiques lors de l’entretien d’un bateau et les bonnes pratiques à bord d’un bateau.

Nous les présenterons sous la forme de listes non exhaustives.

Les bonnes pratiques lors de l’entretien d’un bateau :

  • Pour les toilettes, utilisez une cuve à eaux noires. D’une part, cela vous protège de certains risques de contamination et d’autre part, vous serez en règle puisque la réglementation impose de les utiliser.
  • Pour ce qui est de la douche, vaisselle, lessive etc., utilisez une cuve à eaux grises. Les eaux grises représentent une petite partie des eaux usées face aux eaux noires mais sont bien plus polluantes en raison de leurs composants chimiques. Ici aussi, la réglementation impose d’utiliser une cuve à eaux grises.
  • N’oubliez pas d’impérativement vider vos cuves uniquement dans des lieux spécialement dédiés tels que les points propres.
  • Évitez les produits toxiques et utilisez des produits alternatifs biodégradables. Si ce n’est pas possible, faites attention lorsque vous les manipulez de sorte à ne pas en gaspiller ou en renverser dans l’eau.
  • Privilégiez les travaux manuels et mécaniques sur votre bateau tels que le grattage de la coque à l’aide d’une spatule plutôt que recourir aux produits nocifs comme l’acide.

 

N’oubliez surtout pas lors de vos travaux, de bien récupérer vos résidus de sorte qu’ils ne finissent pas dans l’eau : certains résidus de peinture, par exemple, contiennent des pesticides très toxiques pour l’environnement marin.

Les bonnes pratiques à bord d’un bateau :

  • Un bon rangement de vos objets légers et en plastique – les sachets par exemple, pour éviter qu’ils ne s’envolent avec le vent et finissent à la mer lors de vos sorties.
  • Lorsque vous naviguez et que vous croisez des déchets sur l’eau, ramassez-les pour les jeter à la fin de votre sortie. Cela évite en plus que des déchets tels que des filets de pêche s’enroulent autour de l’hélice de votre bateau.
  • Ne jetez aucun objet à l’eau : ni bouteilles de verre ou en plastique, ni mégots de cigarettes… rien !
  • Essayez d’utiliser des objets biodégradables tels que des verres et des couverts en carton ou bambou, de sorte qu’ils puissent tranquillement se désintégrer au contact de l’eau si jamais ils passent par-dessus bord.
  • Ne naviguez pas trop vite ! Maintenez une bonne vitesse, cela vous évitera de polluer et de consommer trop de carburant.

Quels sont les produits recommandés ?

Une fois que l’on a réalisé l’importance de respecter l’environnement marin, il est crucial, en tant que plaisancier, d’adapter ses habitudes de consommation et d’achat. En effet, vous allez maintenant devoir faire plus attention aux produits que vous achetez et utilisez ! Pour ce faire, voici une liste non exhaustive de produits recommandés :

  • L’eau de mer : évitez le gaspillage en rinçant votre bateau à l’eau douce, l’eau de mer est parfaitement suffisante puisqu’un bateau est justement fait pour naviguer en mer, donc dans une eau salée. C’est plus économe et bien plus simple.
  • Le savon noir : c’est un produit biodégradable et non nocif pour l’environnement marin. De plus, il convient à une multitude d’usages tels que le nettoyage de tissus, de pont, de coque etc.
  • L’huile de lin : c’est un produit qui se démarque par son efficacité pour le traitement du bois. Il le protège contre l’humidité et la formation de champignons.
  • Le vinaigre blanc : il s’agit d’un produit excellent pour combattre le calcaire et les bactéries. Il est connu pour son efficacité en tant que produit ménager, que ce soit pour le nettoyage de la plomberie ou des toilettes, par exemple.
  • La pierre d’argile : c’est un produit connu pour son efficacité en tant que décapant ou dégraissant. Produit écologique universel, il peut être utilisé pour le pont, le textile, la coque…
  • La graisse : elle est indispensable lors de l’hivernage pour bien protéger les câbles, engrenages, chaînes etc.

Ce qu'il faut retenir !

Avec la prise de conscience majeure des problématiques environnementales, l’écologie est aujourd’hui un enjeu central dans le monde entier. L’existence de réelles menaces planant sur l’environnement marin nous impose, en tant que plaisancier, de changer nos habitudes pour adopter des mesures écologiques.

Appel Gratuit

au +33 4 22 84 02 32

ou

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous rappelons dans les plus brefs délais.