Boatngo, l'interlocuteur unique pour simplifier la gestion de l'entretien de votre bateau.

Boatngo

Guide : l’entretien de votre moteur in-bord en 10 étapes.

Le moteur in-bord est une catégorie de moteur qui se situe à l’intérieur de la coque de votre bateau. Il est généralement plus difficile à entretenir qu’un moteur hors-bord, et plus bruyant.

Néanmoins, il reste très recommandé pour les bateaux à vitesse moyenne et dont les durées de navigation sont conséquentes. En effet, son centre de gravité est optimisé contre le tangage et permet donc une bonne maniabilité. 

Il est nécessaire de faire l’entretien de votre moteur in-bord avant le début de l’été ou avant l’hivernage.

Cependant, avant d’hiverner votre navire, il est IMPERATIF de respecter certaines règles telles que…

Enfin, bien que l’entretien des moteurs in-bord soit réputé être plus contraignant, Boatngo vous allège le travail en vous livrant les 10 étapes à suivre pour le bon entretien de celui-ci.

Table des matières

Étude générale

Avant de commencer, il est important de faire une étude générale du moteur. Vérifiez les composants les plus importants, de manière à repérer les éventuelles fuites autour du moteur et de la cale.

Prenez bien le temps d’observer l’état de votre courroie et vérifiez qu’il n’y a pas de rouille.

Passez ensuite à la partie électrique en vérifiant d’une part, la batterie afin de prévenir la corrosion et d’autre part, l’état de votre circuit électrique en mettant l’accent sur l’embrayage. Vérifiez ensuite les pieds de moteur pour repérer l’éventuelle présence de fissures ou de corrosion.

Utilisation d'additifs

Ajoutez des additifs afin de stabiliser les performances de votre navire !

En effet, les additifs préservent le carburant de diverses bactéries ou saletés et le maintiennent propre. Ils prolongent sa longévité.

Pour ce qui est du dosage, il suffit de suivre la notice d’utilisation et de respecter les préconisations.

Essai moteur

Démarrez le moteur et laissez-le tourner pendant quelques dizaines de minutes sans oublier de laisser la vanne de coque ouverte et l’interrupteur principal allumé.

D’une part, l’additif va bien se répandre dans le moteur et d’autre part, vous pourrez procéder à une analyse pendant que le moteur tourne, pour détecter d’éventuels problèmes. Par exemple, y a-t-il desbruits anormaux, ou des fuites ?

Avant d’éteindre le moteur, vérifiez au toucher que le couvercle de l’hélice est bien froid car dans le cas inverse, cela signifie qu’il y a un problème avec le système de refroidissement.

Remplacement du filtre à particules

Il a pour but de filtrer les divers résidus de petite taille :

  • Placez des chiffons sous le filtre pour éviter les fuites
  • Détachez doucement le filtre
  • Nettoyez la surface d’étanchéité
  • Humidifiez la bague d’étanchéité
  • Rattachez le nouveau filtre

Purge du filtre à particules

Lorsque vous changez le filtre à particules, de l’air s’infiltre dans le circuit. Il est donc nécessaire de l’évacuer :

  • Desserrez la vis de purge sans la retirer
  • Bougez la paume d’alimentation en carburant jusqu’à ce que des bulles sortent au niveau de la vis
  • Continuez le mouvement jusqu’à ce que les bulles s’arrêtent et nettoyez les bulles restantes
  • Resserrez la vis de purge

Remplacement de l'huile moteur et du filtre à huile

C’est un processus qui doit être fait chaque année :

  • Retirez la jauge d’huile
  • Pompez l’huile par l’orifice de la jauge
  • Détachez doucement le filtre à l’huile
  • Nettoyez la surface d’étanchéité
  • Humidifiez la bague d’étanchéité
  • Rattachez le nouveau filtre
  • Versez la nouvelle huile
  • Remettez la jauge d’huile et vérifiez la quantité d’huile

Remplacement de l'huile de transmission

C’est également un processus à faire chaque année :

  • Retirez la jauge d’huile
  • Pompez l’huile par l’orifice de la jauge
  • Versez la nouvelle huile
  • Remettez la jauge d’huile et vérifiez la quantité d’huile

Examen de la courroie de distribution

Il est IMPERATIF de vérifier l’état de la courroie de distribution afin de prévenir sa rupture ou son déboîtement en cas d’un mauvais réglage de la tension. Pour la remplacer ou simplement ajuster sa tension, il suffit de jouer avec la vis de fixation de l’alternateur, que vous allez serrer ou desserrer pour faire votre manipulation.

Il existe deux moyens assez simples de repérer une tension anormale : lorsque c’est le cas, on entend généralement des bruits anormaux, et lorsque l’on appuie sur la ligne la plus longue, on la déplace soit trop (la ligne est peu tendue) soit pas du tout (elle est trop tendue).

Lavage du filtre à eau de mer

Il est possible qu’il y ait des résidus dans le filtre à eau de mer. Dans ce cas, procédez comme suit :

  • Desserrez le couvercle
  • Retirez le tamis
  • Nettoyez le tamis
  • Nettoyez le boîtier
  • Remettez le tamis
  • Resserrez le couvercle

Examen final

Une fois que vous avez fini toutes vos opérations, il est nécessaire de faire un dernier examen de votre bateau : démarrez le moteur et laissez-le tourner pendant une vingtaine de minutes, tout en contrôlant tous les composants que vous venez de réparer, nettoyer ou remplacer. Vous pourrez, ensuite, éteindre le moteur et vérifiez la jauge d’huile du moteur et de la transmission.

Ce qu’il faut retenir !

En bref, retenez qu’un moteur in-bord est une pièce qui nécessite un entretien plus complexe que celui d’un moteur hors-bord. Cependant, il est facile d’apprendre à bien le faire avec un minimum de volonté et d’attention.

Appel Gratuit

au +33 4 22 84 02 32

ou

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous rappelons dans les plus brefs délais.