Boatngo, l'interlocuteur unique pour simplifier la gestion de l'entretien de votre bateau.

Boatngo

Guide : l’entretien de votre moteur hors-bord en 10 étapes.

Qu’il soit à 2 temps ou à 4 temps, un moteur hors-bord a la réputation d’être très robuste et de bien se préserver au fil des années. Avec un moteur de ce type, vous serez plutôt tranquille ! Bien évidemment, ce n’est pas pour autant qu’il faut se montrer négligeant : il nécessite tout de même un entretien régulier.

L’entretien d’un moteur hors-bord est à prévoir avant le début de la saison et à la fin de la saison, notamment pour bien anticiper l’hivernage.

Pour bien préparer l’hivernage de votre navire…

Vous n’avez pas besoin d’être un expert avec des outils spécifiques… Ressortez votre caisse à outils du grenier et quelques chiffons : Boatngo se charge du reste en vous livrant les 10 étapes à suivre pour le bon entretien de votre moteur hors-bord.

Table des matières

Étude générale

Avant de commencer, il est important de faire une étude générale du moteur. Vérifiez l’état de l’hélice, sa bonne fixation, l’absence de dégâts dessus. En cas de problème, vous subirez des secousses dans le moteur et générerez une usure plus rapide de votre équipement ! N’oubliez surtout pas de contrôler les parties sous l’eau, comme l’embase, de sorte qu’il n’y ait pas de fissures pouvant entraîner des fuites. Inspectez ensuite la prise d’eau afin de retirer si nécessaire, les résidus présents sur la grille.

Passez ensuite à la partie électrique en vérifiant la présence éventuelle de corrosion sur les câbles. Remplacez, si nécessaire, les composants électriques.

Vérification des anodes

Elles protègent les composants métalliques de la corrosion et sont amenées à s’user au fil du temps, à la place de votre bateau. Si vous constatez que les anodes sont usées, changez-les IMPERATIVEMENT pour éviter tout effet d’électrolyse ! Mettez de la graisse sur la vis avant d’installer les nouvelles anodes afin de faciliter les travaux futurs (vous n’aurez pas à forcer sur le desserrage de la vis).

Lubrification

Ici, il s’agit de mettre de la graisse sur les articulations du moteur et ses zones de frictions de sorte que les mouvements soient fluides :

  • Retirez d’abord l’hélice et nettoyez l’axe
  • Graissez l’axe et remettez l’hélice
  • Nettoyez ensuite la tige de direction
  • Graissez la tige de direction en la bougeant

 

N’hésitez pas à utiliser une pompe à graisse pour vous débarrasser totalement de l’ancienne graisse.

Remplacement de l'huile moteur

Il est nécessaire de remplacer l’huile moteur et l’huile de transmission à la fin de chaque saison :

  • Commencez la vidange en dévissant le bouchon de vidange
  • Essayez de distinguer si l’huile a un aspect brillant ou non : sa brillance peut être synonyme de potentielles érosions sur les éléments métalliques
  • Revissez le bouchon de vidange avec une bague d’étanchéité neuve
  • Versez la nouvelle huile de sorte que son niveau soit entre le minimum et le maximum en vérifiant avec la jauge

Remplacement du filtre à huile

Le changement d’huile moteur va avec le changement du filtre à huile. Une fois que vous avez changé l’huile moteur, il est nécessaire de changer le filtre à huile :

  • Placez les chiffons sous le filtre pour éviter les fuites
  • Détachez doucement le filtre
  • Nettoyez la surface d’étanchéité
  • Humidifiez la bague d’étanchéité
  • Rattachez le nouveau filtre

Remplacement du filtre à carburant

  • Détachez l’ancien filtre
  • Desserrez le collier de serrage
  • Insérez le nouveau filtre

Remplacement de l'huile de transmission

  • Redressez le moteur
  • Desserrez le bouchon de vidange inférieur
  • Desserrez le bouchon de vidange supérieur
  • Prenez une pompe à huile manuelle et remplissez l’huile de sorte qu’il sorte par le trou du bouchon de vidange supérieur
  • Resserrez IMPERATIVEMENT le bouchon de vidange supérieur en 1er !
  • Resserrez le bouchon de vidange inférieur

Inspection des bougies d'allumage

Ce sont de toutes petites pièces qui semblent peu importantes à première vue mais il n’en est rien ! En effet, les bougies d’allumage créent une étincelle qui vise à enflammer l’essence. Elles apportent beaucoup d’informations sur l’état du moteur, en fonction de la couleur de leur isolateur (la partie qui pénètre la chambre à combustion). Par exemple, si vous retirez une bougie et que son isolateur est noir, cela signifie que la carburation est trop riche.

Le remplacement des bougies ne coûte presque rien. Il est recommandé de les remplacer tous les ans, même si certaines bougies sont capables de tenir bien plus longtemps.

Pour ce faire, c’est une procédure très simple :

  • Éteignez l’interrupteur principal
  • Retirez les anciennes bougies
  • Mettez les nouvelles bougies

Utilisation des additifs

Le fait d’ajouter des additifs dans le moteur est vivement recommandé. En effet, les additifs permettent de maintenir le carburant intact dans le temps.

Les additifs sont ajoutés directement dans le réservoir du moteur en fonction du dosage préconisé. 

Rinçage à l’eau douce

C’est une procédure à effectuer après chaque sortie. Elle consiste à brancher l’accessoire de rinçage sur le moteur et de laisser le moteur tourner pendant environ 10 minutes.

Le moteur subit un rinçage avec de l’eau douce pour évacuer toute trace de sels, calcaire etc.

Ce qu’il faut retenir !

Un moteur hors-bord est une pièce très robuste et durable dans le temps. Son entretien n’est pas une tâche évidente à réaliser mais il est fondamentalement nécessaire. Avec un minimum de volonté, vous apprendrez à réaliser facilement l’entretien de votre équipement. N’hésitez pas à suivre ces étapes et SURTOUT, n’oubliez pas d’être régulier !

Appel Gratuit

au +33 4 22 84 02 32

ou

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous rappelons dans les plus brefs délais.