Boatngo, l'interlocuteur unique pour simplifier la gestion de l'entretien de votre bateau.

Boatngo

Antifouling, bien le choisir et bien l’appliquer pour protéger la coque de votre bateau.

Vous le savez, un bateau demande un entretien attentionné. Plus encore, lorsqu’il s’agit de la coque de votre bateau qui est immergée en permanence.

En effet, ce contact avec l’eau entraîne l’apparition d’un ensemble de végétaux et d’animaux qui se collent sur les eaux vives de votre bateau. Ce phénomène est problématique, puisqu’il réduit vos performances de navigation. Votre vitesse est réduite et votre consommation augmente.

Pour éviter que les algues, moules et coquillages ne se développent, il convient de protéger la coque de votre bateau grâce à une peinture marine spécifique, appelée “antifouling”. Nous allons vous aider à mieux comprendre ce phénomène, bien choisir votre peinture antifouling et l’appliquer de la meilleure des façons.

Table des matières

Les réactions à l’eau de votre carène.

Comme cité ci-dessus, l’immersion prolongée de votre coque comme tout autre corps immergé provoque la prolifération d’un biotope marin complexe. Cette colonisation d’algues et autres organismes sur la coque affecte l’hydrodynamisme de votre bateau. 

Pour conserver les performances de votre bateau, il est essentiel de protéger la carène de ces éléments. Aujourd’hui, la peinture antifouling reste le moyen le plus simple et efficace pour éviter ce problème. Il est cependant important de renouveler cette couche de protection chaque année pour garder la coque de votre bateau en bon état.

Les autres réactions à l'eau de votre coque.

L’apparition des algues et coquillages sur la coque des bateaux est régulièrement mentionnée mais un autre phénomène est moins mis en avant. Il faut attendre un temps plus long avant son apparition ! Il s’agit de l’osmose : un phénomène provoqué par le contact prolongé de la coque avec l’eau (douce ou de mer), qui dégrade la carène du bateau.

Souvent comparée à une maladie de la coque des bateaux, il s’agit d’une réaction physico-chimique.

L’eau au contact de la résine présente sur votre bateau se transforme en acide qui se concentre dans les vides du stratifié. En conséquence, la pression s’accroît et déforme le gelcoat, ce qui forme des cloques sur la coque. C’est un phénomène lent (10 à 15 ans) mais qui s’accélère une fois qu’il est apparu pour la première fois. Pour traiter ce phénomène, il faut mettre à nu la carène du bateau puis percer les cloques pour relâcher l’acide et l’eau qu’elles contiennent.

Qu’il s’agisse d’organismes vivants ou d’eau qui se transforme en acide, votre coque est la cible de dégradations du fait de son contact permanent avec l’eau. Assurer sa protection est une priorité pour prolonger son bon état au fil du temps. L’application de peinture antifouling est la solution la plus efficace.

Comment bien choisir votre antifouling ?

Le fouling est une “salissure” provoquée par le contact prolongé de la coque avec l’eau. L’antifouling est donc l’action d’appliquer une protection qui empêche l’apparition de salissures, une protection “antisalissure”.

Dans 95% des cas, ce revêtement est sous forme de peinture. La peinture antifouling est composée d’agents chimiques à base d’oxyde de cuivre appelés biocides. Ces toxines qui composent la peinture attaquent directement les organismes vivants (algues, moules, coquillages) qui s’accrochent à la surface mouillée de votre coque. Le revêtement antifouling va ainsi permettre de ralentir considérablement la prolifération de ces organismes sur vos œuvres vives.

Sans ce biotope marin accroché à votre coque, votre bateau conserve ses performances en navigation et votre consommation de carburant reste faible.

Pour que cette action garde une efficacité dans le temps, il est important de renouveler les biocides sur votre carène : pour une protection optimale, prévoyez d’appliquer la peinture tous les ans !

La peinture antifouling permet également de protéger le gelcoat de votre coque contre les autres réactions néfastes liées à son contact permanent avec l’eau.

Il existe plusieurs typologies d’antifouling. Votre choix dépendra de plusieurs critères : type de bateau, fréquence d’utilisation, lieu de navigation et type d’hivernage.

Les deux catégories d’antifouling principales sont l’antifouling à matrice dure et l’antifouling autopolissant, ou érodable.

L’antifouling à matrice dure.

Ces peintures sont très résistantes à l’usure, grâce à leur forte concentration en biocide. À appliquer en couche épaisse, ils offrent une protection de très bonne qualité à la coque. Ce revêtement polyvalent permettra une efficacité tant pour les zones de mouillages à fort courant que pour les eaux stagnantes.

L’utilisation de cette typologie de peinture est recommandée pour les bateaux rapides, avec une fréquence d’utilisation faible ou forte. Cet antifouling convient également aux bateaux qui s’échouent avec les marées. Malgré la qualité de cette peinture, elle possède un inconvénient : son épaisseur, difficile à enlever lors du carénage suivant du bateau.

Après plusieurs années, l’accumulation des couches demande un hydrogommage ou un sablage pour reprendre l’irrégularité du revêtement. Sans ça, le bateau s’alourdit et perd en vitesse.

L’antifouling autopolissant / érodable.

Cette typologie de peinture présente l’avantage de toujours laisser une couche de toxines actives pour protéger le bateau des organismes.

Sa composition est faite de sorte que le frottement de l’eau sur la carène réduise la couche de protection mais empêche en même temps les micro-organismes de s’y accrocher. De plus, l’effet autopolissant permet de garder la surface de la coque lisse.

L’application de cette peinture est facile : il suffit de poser une couche de rénovation sans forcément réaliser un ponçage intermédiaire.

Cependant, l’antifouling érodable ne peut convenir à tous les types de bateaux. Il n’est pas conseillé aux vedettes rapides, aux bateaux immobiles ou réalisant des longues périodes de navigation.

Pour compléter la gamme de peintures, il existe aussi des antifoulings spécifiques qui permettent de mieux protéger les surfaces selon leur composition.

Les antifouling spécifiques.

Le choix de votre antifouling est IMPORTANT pour qu’il corresponde à la typologie de votre bateau, votre utilisation et zone de navigation.

  • Antifouling pour coque en aluminium
  • Antifouling pour hélice et parties métalliques
  • Antifouling pour pneumatique

 

L’efficacité des peintures antifouling réside dans les biocides (toxines) qu’elles contiennent qui s’attaquent aux micro-organismes qui prolifèrent sur la coque mais aussi à tous les organismes vivants dans l’eau qui peuvent être en contact, lorsqu’elles se répandent dans l’eau.

Pour minimiser ces effets néfastes, les fabricants essayent de réduire considérablement les toxicités des peintures et de remplacer les agents chimiques par des agents actifs naturels.

Pour trouver vos peintures antifouling, il vous suffit de vous rendre chez votre shipchandler de proximité ou bien en ligne comme sur Orange marine. Chez Boatngo, nous utilisons principalement une peinture made in France de très bonne qualité, provenant des ateliers Castellano à Marseille.

Comment bien appliquer l’antifouling ?

Après avoir choisi la bonne typologie d’antifouling, il vous faut appliquer correctement ce revêtement pour maximiser la protection de votre coque. L’opération de pose de l’antifouling n’est pas compliquée mais il faut respecter certaines étapes pour mener à bien le chantier. Avant tout, il faut comprendre que l’antifouling contient des biocides nocifs pour la santé et qu’il est primordial d’avoir l’équipement de protection adéquat. 

L'équipement de sécurité pour l'application de l'antifouling.

  • Gant en latex
  • Lunettes de protection
  • Combinaison de protection
  • Masque à cartouche (les cartouches sont à renouveler)

 

Une fois votre protection assurée, vous pouvez commencer.

Les étapes essentielles pour la pose de l'antifouling.

  1. La première étape de l’opération de carénage consiste à nettoyer la carène de votre bateau pour enlever les algues, moules et coquillages qui ont réussi à s’accrocher malgré l’antifouling. Il est important aussi d’enlever le maximum de couche de peinture qui s’est accumulé au fil des années. Pour cette opération, il faut utiliser un nettoyeur à haute pression pour enlever les premières couches de salissures, puis passer l’éponge abrasive pour préparer la surface. À noter qu’il est conseillé d’utiliser un diluant une fois le ponçage terminé pour purifier votre coque. Il est impératif que la pose de la peinture se fasse sur une surface préparée et propre pour maximiser sa longévité.
  2. La seconde étape consiste en la protection des surfaces qui ne nécessitent pas de traitement. Délimitez la ligne de flottaison avec du ruban de masquage afin d’éviter tout débordement.
  3. Il est temps de procéder à la peinture de la surface. Commencez par bien mélanger votre peinture antifouling. Appliquez la peinture en passes croisées à l’aide d’un rouleau ou d’un pinceau. L’important est que la couche soit uniforme. Il est aussi possible d’utiliser un pistolet : il permet d’avoir une couche lisse plus facilement.

 

 

Vous connaissez à présent le phénomène naturel du contact prolongé de votre coque avec l’eau, qui provoque la prolifération des algues, moules et coquillages. En s’accrochant à votre navire, elles en diminuent les performances en navigation.

Pour lutter contre ce phénomène, il faut appliquer un revêtement de protection appelé antifouling sur la carène. Cette peinture relâche des biocides qui s’attaquent aux micro-organismes qui tentent de s’accrocher. Il est important de renouveler régulièrement cette couche de protection pour que les biocides restent actifs. Il existe plusieurs typologies de peinture antifouling : leur efficacité dépendra de votre bateau, votre zone de mouillage et de navigation.

Pour finir, l’opération de pose de l’antifouling n’est pas très complexe à réaliser mais il est important tout de même de respecter les étapes mentionnées ci-dessus.

Si vous préférez que cette mission soit réalisée par un professionnelBoatngo vous propose une prestation clefs en main avec l’un de ses experts carénage, pour un service de qualité au juste prix.

Appel Gratuit

au +33 4 22 84 02 32

ou

Laissez-nous vos coordonnées et nous vous rappelons dans les plus brefs délais.